TALOHA
Revue scientifique internationale des civilisations
Précédent   Bas de page   Suivant   Signaler cette page   Version imprimable

Numéro 21

Article

Campements de cueilleurs-chasseurs dans l’extrême nord de Madagascar : travaux préliminaires à Ambohiposa et Lakaton’i Anja (Manuscrit original en anglais : “Forager campsites in the Far North of Madagascar : preliminary studies at Ambohiposa and Lakaton’i Anja)


Robert Dewar1..
Henry T. Wright University of Michigan..
Chantal Radimilahy directeur de l’ICMAA..

Date de mise en ligne : 6 mars 2015

Résumé

Des recherches archéologiques, il a été avancé que Madagascar a été habité il y a 1500 ans environ d’abord par des migrants venus de l’Asie du Sud-Est par des bateaux à balanciers et à voiles complexes. Ces migrants se sont rapidement répandus dans toute l'île transformant ses divers écosystèmes naturels. Le plus ancien site d’établissement humain connu, vers les années 1980, la Grotte Lakaton'i Anja située dans la Gorge d’Andavakoera dans le Nord de Madagascar, un site de campement de cueilleurs, a été daté de 400 AD environ, mais sans outils associés. Par la suite, à partir de 2007, une reconnaissance archéologique sur la côte nord-est à Vohemar, a été suivie de la découverte d’un petit abri sous roche et d’éclats de chert ressemblant à des microlithes dans les dépôts de son sol lors d’un petit sondage. Il a alors été décidé de revenir à Lakaton’i Anja, dans le Nord de Madagascar où il a été remis au jour des microlithes de chert en-dessous des couches où des poteries bien datées des 11è-14è siècles AD ont été retrouvées.

Abstract

It was thought that Madagascar was first settled about 1500 years ago by people from Southeast Asia with sophisticated out-rigger sailing craft. These migrants rapidly spread throughout the island transforming its diverse natural ecoystems. The earliest well dated human site, the cave of Lakaton’i Anja in the Gorge of Andavakoera in the northernmost part of Madagascar, a forager campsite, but without associated tools, has been dated about AD 400 in the 1980s. In 2007, a survey of the area of Vohémar, in the Northeast coast allowed to discover a small rock shelter with tiny fragments of flaked chert in its floor deposit during a small test pit. Following this discovering it was decided to re-examine Lakaton’i Anja in Northern Madagascar, where re-initiated excavations allowed to retrieve small stone flakes and microlithic chert below layers with well-known ceramics of the 11th-14th centuries A.D.

Riassunto

Ny fikarohana arkeolojika natao dia ahafahana milaza ankehitriny fa efa tany amin’ny 1500 taona tany no nisian’ny olona teto Madagasikara. Mpifindra monina avy any Azia Atsimo Atsinanana ireo olona ireo ary nandeha lakampiara misy lay àry fomba tokoa. Niparitaka vetivety nanerana ny Nosy izy ireo; ary namolaka ka nanova ny tontolo manodidina. Ny Lakaton’I Anja ao Andavakoera any amin’ny tendrony avaratra no hita fa toeram-ponenana ela indrindra eto Madagasikara. Fiotazana no niveloman’ny olona tamin’izany; tsynahitana fitaovana akory nefa araka ny fikarohana vita tamin’ny 1980 dia azo ambara fa tamin’ny taona 400 no nonenana io toerana io. Taty aoriana, tamin’ny taona 2007, ny fitiliana arkeolojika natao tao Vohemar Iharana, amin’ny morontsiraka avaratra atsinanana dia nahitana lakato sy vakina fitaovana vita amin’ny vato nampiasain’ olona. Nony niverenana nodinihina indray ny Lakaton’I Anja; dia nahitana tao ambanin’ny sosontany fitaovana vato madinika. Marihina fa efa nahitana vakin-dovia voaporofo mazava fa vita teo amin’ny taon-jato faha-11 hatramin’ny faha-14 koa io sosontany io.




Liens

Notes de bas de page

1 Décédé en avril 2013.

Pour citer cet article


Robert Dewar1., Henry T. Wright University of Michigan. et Chantal Radimilahy directeur de l’ICMAA.. «Campements de cueilleurs-chasseurs dans l’extrême nord de Madagascar : travaux préliminaires à Ambohiposa et Lakaton’i Anja (Manuscrit original en anglais : “Forager campsites in the Far North of Madagascar : preliminary studies at Ambohiposa and Lakaton’i Anja)». TALOHA, Numéro 21, 6 mars 2015, http://www.taloha.info/document.php?id=1376.




ICMAA   London School of Economics   INALCO   Université de Fianarantsoa   Université d'Antananarivo   Agence Universitaire de la Francophonie  
Revue électronique internationale publiée par l'ICMAA, en partenariat avec l'Inalco, la LSE et l'UF avec le soutien de l'AUF
ISSN 1816-9082